[Peeters Publishers] [cart]
[image bar]

Synoptiques et Actes, quel texte original?
Réponse de Christian-Bernard Amphoux


Series:  
Authors:  Nodet É.
Year: 2014
ISBN: 978-2-85021-228-4
Pages: VI-222 p.
Price: 55 EURO


Add to cart
Summary:
La formation des évangiles et des Actes fait l’objet de très nombreux travaux depuis longtemps. La présente contribution se propose de souligner l’importance du texte dit « occidental ». Elle part de trois observations. 1. On néglige ici le quatrième évangile, malgré sa grande exactitude de détail. Il est issu d’un milieu différent des autres, car il ne s’appuie pas sur le même calendrier. Le « mouvement de Jésus » initial était donc vaste. 2. Les témoins oculaires des premiers temps ont dû très vite consigner des épisodes, en araméen puis en grec. En effet, lorsque des apôtres créent une communauté par la prédication, ils doivent laisser des textes et des consignes, sinon tout s’évanouit à leur départ, même si un gourou local prend le pouvoir. 3. Les évangiles synoptiques présentent une anomalie : ce sont trois récits parallèles qui divergent nettement. On n’est pas parvenu à reconstituer un original, malgré l’intensité des théories développées depuis plus de deux siècles. Cela suppose des processus artisanaux de copies croisées sans contrôle centralisé, certainement avec des sélections ou des oublis, car les évangiles sont courts. L’étude procède ensuite en trois temps : a) les critères usuels de datation au ier siècle sont la ruine du temple de Jérusalem et l’interruption des Actes avant la mort de Paul. On montre qu’ils ne sont pas pertinents. b) les premiers témoins textuels nets sont Marcion et Irénée, au iie siècle ; ils ont de remarquables parentés avec les anciennes versions latine et syriaque. D’où l’identification d’un type de texte assez mal attesté par les mss grecs ; repéré d’abord grâce au latin, il a pris le nom de « texte occidental » (TO). c) les grands manuscrits classiques du ive siècle sont issus de la révision suscitée par Constantin à la suite du Concile de Nicée. Il est abusif de conclure qu’ils reflètent fidèlement la situation au Ier siècle. Le TO est plus proche.


Find related books
 
Printable view
subbar