[Peeters Publishers] [cart]
[image bar]

Les premières années du roi Zimrî-Lîm de Mari
Première partie


Series:  
Authors:  Durand J.-M.
cover


Year: 2019
ISBN: 978-90-429-3965-3
Pages: VIII-602 p.
Price: 97 EURO


Add to cart
Summary:
Le tome XXXIII des Archives royales de Mari avait pour but de réunir les textes qui ont trait aux premières années du règne de Zimrî-Lîm, le dernier roi de Mari. Vu la quantité du matériel épigraphique à disposition, il doit être en fait complété par un tome XXXIV. Ce premier volume fait apparaître les figures politiques majeures qui ont administré les Bord-de-l’Euphrate comme on appelait alors le royaume de Mari, soit surtout Bannum et Sumu-hadû, des personnalités dont la réalité avait été mal perçue. Un second volume doit réunir les textes qui concernent en majorité les Nomades mâr yamîna, les soi-disant Benjaminites, qui après avoir aidé au renversement du pouvoir instauré par le roi d’Ékallatum, Samsî-Addu, (RHM) se sont rebellés contre le nouveau monarque. Il doit réunir la documentation qui concerne deux générations de rois bédouins ainsi que ceux qui ont aidé le roi de Mari à venir à bout des rebelles.
Ces ouvrages ARMT XXXIII et XXXIV cherchent à établir la chronologie des textes, autant ceux qui ont déjà été publiés (et aujourd’hui souvent difficiles d’accès) que ceux qui étaient encore inédits. Les chercheurs disposeront ainsi d’une documentation qui va de la prise de Tuttul par les gens de Zimrî-Lîm, au repli des forces d’Eshnunna, abandonnant leur projet de dominer la partie orientale du RHM. Le cadre géographique est tout entier dans la Syrie actuelle, mais inclut pour une bonne part de la documentation qui concerne l’Ouest de la Haute-Djéziré, le Taurus, la vallée du Balih, et l’amont de l’actuelle Der ez-Zor, toutes contrées mal documentées jusqu’à présent pour l’époque dite «amorrite», soit le XVIIIe siècle avant notre ère.
Une telle entreprise a son utilité dans la mesure où elle présente l’ensemble de la documentation disponible, tout en respectant l’unité des dossiers, ce qui n’a pu qu’entraîner des chevauchements dans la documentation, tous les dignitaires n’étant pas apparus ni disparus au même moment. Elle a, naturellement, ses fragilités dans la mesure où aucune lettre n’est explicitement datée et où plusieurs documents ont pu se croiser, sans compter que la plupart du temps il est difficile de connaître le suivi des opérations annoncées, certains programmes pouvant être abandonnés. L’état matériel de la documentation laisse, en outre, beaucoup à désirer, les tablettes cunéiformes ayant été trouvées par grandes masses difficilement gérables. Le travail d’édition a été opéré à partir d’un jeu de transcriptions et d’une couverture photographique que l’on pourra consulter sur la base de données ARCHIBAB.


Table of Contents

Find related books
 
Printable view
subbar