[Peeters Publishers] [cart]
[image bar]

Locus in fabula
La topique de l'espace dans les fictions françaises d'Ancien Régime


Series:  

Editors:  Ferrand N.
cover


Year: 2004
ISBN: 978-90-429-1447-6
Pages: 716 p.
Price: 40 EURO


Add to cart
Summary:
Fontaines ou ponts du roman médiéval, ruines ou cimetières du roman noir, d'un bout à l'autre de son histoire, la tradition romanesque d'Ancient Régime traverse des lieux qui ont en commun d'être des programmes narratifs, annonçant, avec une certaine prévisibilité, les événements ou les actions qui vont se produire. A ce gisement de topoi où l'espace se fait récit, l'invention romanesque a constamment puisé. Il s'agit de redécouvrir ces espaces topiques aujourd'hui en partie inutilisables et désaffectés, mais qui ont formé l'horizon sur lequel pouvaient se mouvoir héros et personnages. Dans son effort pour constituer un thésaurus des topoi narratifs du roman français du Moyen-Age jusqu'au XVIIe siècle, la Société d'Analyse de la Topique Romanesque a, depuis sa création en 1986, souvent croisé la nécessité d'une réflexion sur la topique des lieux spatialisés de la fiction. Le présent volume, résultat d'un colloque qui s'est tenu à Paris, à l'Ecole normale supérieure, en 2001, s'y consacre entièrement. Pour explorer les frontières géographiques de la fiction et observer comment au cours de son histoire le roman s'est déployé ou replié dans l'espace, et quelles parties du monde il a choisi d'investir, une enquête pluriséculaire est rendue possible grâce aux analyses conjointes de théoriciens du roman et d'historiens de la littérature. Mais sous cette tectonique des grands espaces romanesques, bien d'autres lieux trouvent leur place dans ce volume, du plus intime au plus public, du boudoir au théâtre, du bois d'amour à la ville. La multiplicité des approches et des lieux pris en compte ramènent à des questions qui concernent directement la recherche menée depuis 1986 par la SATOR: en quoi les lieux, géographiques, architecturaux, naturels, urbains..., contiennent-ils un programme qui induit tel ou tel événement romanesque? Un sous-genre romanesque se définit-il par sa distribution spatiale ou par sa gestion des lieux? Y-a-t-il dans les romans des circulations imposées d'un lieu à l'autre? La notion de «topos» comme lieu de la narration et lieu spatial y est également discutée, confrontée au «chronotope» bakhtinien ou à ces «diagrammes» qui sous-tendent la construction des espaces narratifs et où se lisent les forces qui se sont exercées sur le genre pour lui donner sa forme. A l'inventaire des auteurs et des oeuvres a été ajouté une liste des espaces évoqués, afin de donner la mesure à la fois de la diversité des lieux visités par le roman et de la récurrence de certains d'entre eux d'un auteur à l'autre.


Table of Contents

Find related books

Find this book
on Google Book Search

Book Reviews

Printable view
subbar