[Peeters Publishers] [cart]
[image bar]

Grandes voies et chemins de traverse de la sémantique cognitive


Series:  
Authors:  
cover


Year: 2010
ISBN: 978-90-429-2355-3
Pages: 193 p.
Price: 28 EURO


Add to cart
Summary:
Grandes voies et chemins de traverse de la sémantique cognitive, tel était l'intitulé de la Journée scientifique de la Société de Linguistique de Paris qui s'est tenu à l'ENS de la rue d'Ulm le 19 janvier 2009. Depuis les travaux fondateurs sur la grammaire cognitive (R. Langacker), les espaces mentaux (G. Fauconnier), la sémantique des prototypes (E. Rosch & G. Lakoff, G. Kleiber) et celle de l'espace (C. Vandeloise), les métaphores généralisées et la cognition incarnée (G. Lakoff & M. Johnson), les primitifs sémantiques et la sémantique culturelle (A. Wierzbicka), les cadres actanciels et les grammaires de construction (Ch. Fillmore), la sémantique cognitive 'internationale' continue à présenter un tableau extrêmement diversifié. En marge de ces 'grandes voies', les linguistes français arpentent depuis plusieurs décennies des 'chemins de traverse' auxquels Catherine Fuchs a consacré sa conférence au premier Congrès Mondial de Linguistique Française en 2008, que met brillamment en scène l'ouvrage de Mathieu Valette (2006) consacré aux linguistiques énonciatives et cognitives françaises dans lequel il aborde successivement les positions théoriques de Gustave Guillaume, Bernard Pottier, Maurice Toussaint et Antoine Culioli, et qu'aborde également en détail J.M. Fortis dans sa contribution à ce volume.
La journée s'achevait sur une table-ronde sous la présidence de Bernard Pottier, consacrée à la réception en France de la sémantique cognitive 'internationale' vis-à-vis de ces orientations qui modèlent le paysage linguistique français. Les articles de Jean-Michel Fortis, Peter Blumenthal, Georges Kleiber et Dirk Geeraerts sont issus de cette table-rone et présentent différents éclairages de cette configuration propre à la France. Les trois autres contributions discutent d'une part deux orientations particulières de la sémantique cognitive, la théorie des espaces mentaux et de l'intégration conceptuelle (Gilles Col) et la Métalangue Sémantique Naturelle (Bert Peeters), et d'autre part la place de la sémantique cognitive dans la lexicographie historique (Paul Gévaudan & Peter Koch).


Table of Contents

Find related books
 
Printable view
subbar