[Peeters Publishers] [cart]
[image bar]

Anaphore, cataphore et deixis chez Plaute
Les emplois de is, hic, iste, ille


Series:  
Authors:  Perdicoyianni-Paléologou H.
cover


Year: 2013
ISBN: 978-90-429-2681-3
Pages: XXII-227 p.
Price: 65 EURO


Add to cart
Summary:
Cet ouvrage constitue la première étude systématique de l’anaphore, de la cataphore et de la deixis chez Plaute. L’étude porte spécifiquement sur les mécanismes anaphoriques, cataphoriques et déictiques mis en oeuvre par les pronoms-adjectifs is, hic, iste, ille et par les adverbes faits sur le même thème.

Le choix de l’oeuvre intégrale de Plaute a été dicté par l’archaïsme de sa langue et par le registre de langue familière qui ajoute des connotations spécifiques aux emplois des pronomsadjectifs et des adverbes déictiques. Une analyse approfondie de l’ensemble de leurs emplois a permis un affinement de leur sens et, par là même, un affinement de leur traduction, qui, si elle est mécanique, laisse échapper d’importants effets de sens.

L’analyse proposée s’appuie en premier lieu sur les faits de grammaire mais aussi sur l’interprétation scénique du texte; cette interprétation permet de dégager des nuances importantes dont il faut rendre compte dans une approche discursive.

L’étude des emplois anaphoriques des pronoms-adjectifs montre que is est un authentique anaphorique, doté d’une valeur neutre. Ce pronom sert aussi à assurer la continuité narrative dans le passé. En revanche, hic est employé pour relier le présent au passé dans le déroulement du récit. Hic partage avec ille une fonction «résomptive»: celle de resumed topic. Ille sert aussi à marquer la focalisation contrastive.

Les emplois cataphoriques de is, hic, iste, ille introduisent des phrases, des propositions relatives avec lesquelles ils sont en corrélation, des complétives ou encore des propositions exprimant soit la temporalité soit la restriction. Le rôle de ces pronoms-adjectifs est alors d’attirer l’attention de l’interlocuteur sur ce que le locuteur va énoncer.

Les emplois déictiques de hic, iste, ille, qui sont des symboles indexicaux incomplets, confirment leur assignation traditionnelle aux "personnes grammaticales" et leur valeur en rapport direct avec les rôles discursifs.


Table of Contents

Find related books
 
Printable view
subbar