[Peeters Publishers] [cart]
[image bar]

Présence et pouvoir hittites à Ougarit
Le cas des DUMU.LUGAL


Series:  
Authors:  Lebrun C.
cover


Year: 2014
ISBN: 978-90-429-2970-8
Pages: XXXIV-359 p.
Price: 75 EURO


Add to cart
Summary:
Cet ouvrage est un exposé exhaustif des DUMU.LUGAL "fils royaux" de facture hittite, louvite et hourrite dans les textes et sceaux d'Ougarit, d'Emar et de Bogazköy.
Ce terme DUMU.LUGAL est analysé dans différentes langues (sumérien, hittite, akkadien, ougaritique, louvite, hourrite et écriture hiéroglyphique hittito-louvite) au travers d'une série de personnes aux activités diverses dans la société. Ces personnes portent différents titres ou exercent des fonctions comme scribe, berger, aurige, seigneur/maître du Hatti pour ne citer que ceux-ci. Parmi eux, la plupart appartiennent au domaine administratif de la gestion d'un état ou d'une province et au domaine militaire. Leur étude a permis d'établir des équivalences entre le cunéiforme et les hiéroglyphes hittito-louvites ou entre deux langues. Le rôle et la place que tiennent ces DUMU.LUGAL dans la société sont ainsi mis en évidence.
Une comparaison est faite entre le DUMU.LUGAL qui se lit REX.FILIUS en hiéglyphe hittito-louvite et les termes TARTENNU (akkadien), tukhkanti (hittite), utryn (ougaritique), PRINCEPS (hiéroglyphe) signifiant le «prince héritier».
Ce terme DUMU.LUGAL se dit MAR SHARRI en akkadien, bn mlk en ougaritique et se lit REX. FILIUS en écriture hiéroglyphique hittito-louvite. Mais nous ignorons son équivalence en louvite et en hourrite. Néanmoins en hittite comme peut-être en louvite la lecture pourrait être khassant- (participe de khas- «ouvrir») = le «natif», le «bien-né». En fait, khassu- (adjectif substantivé) désigne spécifiquement le chef d'une région en tant qu'il est la natif par excellence.
De ce fait, ce terme khassant- est proposé comme lecture hittite probable et peut-être louvite de DUMU.LUGAL.


Table of Contents

Find related books
 
Printable view
subbar