[Peeters Publishers] [cart]
[image bar]

Empreintes du tantrisme en Chine et en Asie orientale
Imaginaires, rituels, influences


Series:  

Editors:  Durand-Dastès V.
cover


Year: 2016
ISBN: 978-90-429-3034-6
Pages: VI-380 p.
Price: 84 EURO


Add to cart
Summary:
Ce volume collectif se propose, à travers ses huit chapitres, de contribuer à délimiter un «domaine tantrique» dans le paysage religieux de la Chine et de ses voisins. Si le bouddhisme ésotérique est au coeur de son propos, on y aborde aussi des pratiques et des représentations qui s'en inspirent en s'en distinguant, qu'elles soient rattachables au taoïsme, au shinto ou témoignent d'une présence plus diffuse au sein de la culture populaire d'Asie orientale.
La première section, Imaginaires, se demande dans quelle mesure un «aspect tantrique» des divinités fut adopté par les peintures liturgiques servant à accompgner un important rituel commun au bouddhisme et au taoïsme, comment les romans en langue vulgaire des XVIe et XVIIe siècles s'inspirèrent des divinités indiennes représentées dans des poses lascives ou furieuses pour construire certaines figures de héros, ou comment le personnage du très populaire dieu-enfant Nezha fut façonné au fil des siècles grâce à l'importation progressive de mythes indiens par le truchement de textes du bouddhisme ésotérique.
La section Rituels explique d'abord comment une efficace prière sanscrite en vint à occuper une place de choix dans la vie religieuse des Chinois du XIe siècle, puis retrace la carrière chinoise d'une oeuvre du bouddhisme ésotérique indien, le Chant des noms de Manjusri, avant d'aborder l'usage des musdra par les maîtres de rituels taoïstes de la Chine du Sud-Est.
La partie Contrepoints montre comment, au Japon, une école prétendument «ésotérique» put finir par compter plus de dix million d'adeptes et son imaginaire comme ses pratiques influer sur les secteurs les plus divers de la société, puis décrit comment en Corée, l'État impérial s'employa à construire et promouvoir des lignées de bonzes spécialisés dans les rituels divinatoires d'inspiration tantrique. L'ouvrage se clôt par un bref essai bibliographique sur les développements récents des études tantriques en contexte chinois.
Ce volume a pour modeste ambition d'apporter aux études sur le bouddhisme ésotérique la contribution de spécialistes de domaines très variés, mais extérieurs au domaine de la pure bouddhologie.
Il rassemble des textes de Brigitte Baptandier, Ester Bianchi, Yannick Bruneton, Vincent Durand-Dastès, Caroline Gyss, Lui Hong, François Macé et Meir Shahar.


Table of Contents

Find related books
 
Printable view
subbar