[Peeters Publishers] [cart]
[image bar]

Onomastique, culture et société dans les Épigrammes de Martial


Series:  
Authors:  Vallat D.
Year: 2008
ISBN: 978-2-87031-254-4
Pages: 673 p.
Price: 95 EURO


Add to cart
Summary:
L’onomastique des Epigrammes de Martial permet de mener, pour la première fois, une étude à la fois linguistique et littéraire des noms propres dans un corpus latin. La variété des emplois proposés par Martial permet également d’établir une typologie et une méthode d’analyse susceptibles de servir à toute forme d’onomastique littéraire. En nous appuyant sur la recherche linguistique moderne, nous organisons notre étude à partir des concepts de notoriété et d’emploi : le référent onomastique est notoire ou non, ce qui détermine les deux parties de notre ouvrage ; les emplois du nom propre constituent les sous-parties. Sont notoires pour Martial tous les noms dotés d’un référent associé, et dont le lien référentiel est stable. La notoriété sociale joue sur la mise en scène des personnes « réelles » au sein du monde flavien (dont toutes les strates sont représentées), ce qui permet un balayage prosopographique des individus. Quant à la sphère culturelle de notoriété, elle introduit l’exemplum, modèle traditionnel que Martial subvertit volontiers. Les noms notoires sont les seuls à pouvoir supporter des modifications rhétoriques et tropiques : ce sont les emplois métaphoriques (à visée satirique : un Caton, une ) et métonymiques (plus poétiques). Dans la seconde partie, nous avons regroupé les noms sans notoriété, c’est-à-dire à référent fictif. Martial seul les choisit, mais pas au hasard : nous distinguons ainsi un emploi mimétique, qui imite en partie un référent notoire (par ex. le nom Hippocrates pour un médecin porté sur la boisson) ; un emploi typique, par inter- ou intra-textualité onomastique (par ex. quand Martial joue avec la Lesbia de Catulle) ; des emplois mimétiques secondaires (sociolinguistiques et poétiques) ; l’emploi signifiant, enfin, qui double la référence par un signifié lexical reconnaissable dans le nom propre (Chione < gr.: ‘la neige’). C’est au sein de ces emplois que se développe le mieux la verve martialienne. Si certains d’entre eux s’inscrivent dans une longue tradition littéraire, Martial y fait preuve d’une richesse et d’une originalité inégalées.

The onomastics of Martial’s Epigrams allow an original study of proper names, both linguistic and literary, in a Latin corpus. The variety of uses proposed by Martial also allows to offer a typology and a method of analysis available for any shape of literary onomastics. Using the modern linguistics, we have organized our research from the concepts of notoriety of the name’s referent, and of name use. The onomastic referent is notorious or not, what determines both parts of our work; the uses of names set up its subsections. For Martial, all names endowed with a stable, associated referent are notorious. Social notoriety plays with the production of the referent in the Flavian world (of which each element is represented) and allows a prosopographic overview ; whereas the cultural one provides the traditional exempla, which Martial uses to modifying ironically. Notorious names are the only ones that can bear rhetoric and tropic changes : these are metaphoric use (with a satiric aim, e.g. a Cato) and metonymic use (more poetic). In the second part, we have brought together names without notoriety, i.d. names with a ficticious referent. Martial is the only one who chooses them, but certainly not at random. We have distinguished mimetic use, which partially imitates a notorious referent (e.g. the name Hippocrates for an alcoholic doctor) ; typical use, within onomastic intertextuality and intratextuality (e.g. when Martial plays with Catullus’ Lesbia) ; secondary mimetic uses (with sociolinguistic and poetical implications) ;significant use, that leads to read a lexical meaning into the name (Chione < gr. ???? ‘snow’). In these uses, Martial’s eloquence appears at best. Although some of them belong to an ancient literary tradition, through them, Martial shows unequalled abundance and originality.


Find related books
 
Printable view
subbar