year: 2020
isbn: 9782877543927
pages: XVI-606 p.
prix: 70 euro
Ajouter au panier

Recherches associées

Jean-Pierre Abel-Rémusat et ses successeurs. Deux cents ans de sinologie française en France et en Chine
Textes issus du colloque organisé par l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, l'Institut des Hautes Études Chinoises du Collège de France et le Centre de Recherches sur les Sinologues étrangères de l'Université des Langues étrangères de Pékin, pour le bicentenaire de la chaire d'études chinoises au Collège de France, du 11 au 13 juin 2014
Résumé:

Cet ouvrage offre sous forme révisée une sélection de contributions présentées au colloque qui célébra en 2014 le bicentenaire de la chaire de «Langues et littératures chinoises et tartares mandchoues» du Collège Royal (futur Collège de France), créée par Louis XVIII par ordonnance du 29 novembre 1814. Le premier titulaire en avait été un jeune savant largement autodidacte, Jean-Pierre Abel-Rémusat (1788-1832), qui fonda ce qu’on peut bien appeler la «sinologie professionnelle», renouant avec les savoirs accumulés depuis quelque deux siècles par les missionnaires et leurs correspondants européens tout en les renouvelant de fond en comble et en leur appliquant une nouvelle rigueur scientifique. Outre la vie et l'œuvre impressionnante d'Abel-Rémusat, examinées dans la première partie de l'ouvrage, celui-ci traite de plusieurs de ses successeurs au Collège de France et du développement de la sinologie française pendant les deux siècles écoulés, ainsi que des contacts entre spécialistes français et chinois au XXe siècle considérés à travers certains lieux privilégiés à Paris et à Pékin.

This book features reworked versions of selected communications presented at the conference that was convened in 2014 to celebrate the two-hundredth anniversary of the chair of "Langues et littératures chinoises et tartares mandchoues" created at the Collège Royal (later Collège de France) by a decree of King Louis XVIII dated November 29, 1814. The first to hold the chair was a young and largely self-taught scholar, Jean-Pierre Abel-Rémusat (1788-1832), who can be credited with inventing "professional sinology" — reviving the knowledge accumulated during two centuries by missionaries in China and their European pen friends and completely renewing it through the application of new scholarly standards. Besides Abel-Rémusat's life and impressive oeuvre, which are discussed in the first part of the book, sections are devoted to several of his successors at the Collège de France and to the development of French sinology during the past two hundred years, as well as to the contacts between French and Chinese scholars in the twentieth century, considered through certain special places in Paris and Peking.