Table des matières
year: 2012
isbn: 9789042926974
pages: IV-228 p.
prix: 28 euro
Ajouter au panier

Recherches associées

Le dagara-lobr
Résumé:

Le dagara est une langue de rameau gur de la famille Niger-Congo, parlée au Burkina Faso et au Ghana par quelque deux millions de locuteurs. La variété ici décrite est le lobr (région de Dissin au Burkina Faso).

Par rapport aux langues de sa famille, la morphophonologie du dagara témoigne d'une érosion considérable liée à des processus de syllabification: élisions et amalgames dans les séquences vocaliques et consonantiques, qui occasionnent au plan tonal des phénomènes de modulation, d'abaissement et de rehaussement.

Le radical nominal n'apparaît qu'en composition. Le stock nominal est stratifié comme dans les langues à classes, mais l'accord pronominal marque un genre grammatical indépendant des suffixes de classe. Le radical verbal apparaît soit à l'injonctif, soit dans la narration. Le seul aspect marqué est l'inaccompli; le seul mode marqué est l'actuel. La référence temporelle de l'énoncé se construit à travers la combinaison de l'aspect et du mode avec un jeu de particules fortement polysémiques.

Le dagara se caractérise par une relative rareté des connecteurs et une fréquence élevée des juxtapositions formelles, notamment dans les séquences verbales et dans les séquences de propositions. Par ailleurs, la polysémie remarquable des connecteurs est compensée par la grammaticalisation de certains noms et verbes au sein de nombreuses constructions périphrastiques.